René Simard compose pour un championnat régional de soccer

rené simard chanson championnat soccer

Tout comme moi, mon idole René Simard a toujours été un grand fan de soccer. Il y a joué toute son enfance et adolescence en plus de sa passion et de sa jeune carrière dans la musique. Il s’arrêta de jouer en août 1982 à la suite d’une blessure au genou gauche qui l’immobilisa pendant quelques mois. Mais cette mésaventure n’entrava pas sa passion pour le soccer, vous allez le découvrir dans cet article.

La passion de René Simard pour le soccer

Malgré un genou mal en point, René Simard continu d’encourager ses camarades et milite pour que tous les enfants pratiquent un sport collectif, qui selon lui, permet d’apprendre la vie en société. C’est donc sans hésiter qu’il inscrit son fils dans un club de soccer amateur régional dès que celui-ci fut en âge de jouer. Très proche des coachs et des associations sportives, il accompagne régulièrement les enfants lors des tournois dans les villes et régions voisines. Il lui arrive même de chanter dans les vestiaires pour encourager les jeunes avant un match. A l’âge de 18 ans, son fils participait à de plus en plus de championnats amateurs et les associations sportives connaissaient très bien son père, toujours présent pour soutenir son fils.

Le jour où on lui propose de composer un hymne pour un championnat

En 2004, une association régionale de soccer fait une drôle de proposition à René Simard. Elle souhaite organiser un championnat entre toutes les associations régionales amateurs de soccer du Québec et souhaiterait qu’un artiste, si possible Québécois, compose une musique qui retentira avant chaque match. René Simard accepta immédiatement cette proposition et s’attela à composer une chanson motivante et entrainante pour les 18 associations régionales de soccer du Québec.

Ses chansons sont généralement un peu mélancoliques mais celle-ci devait sortir du lot et donner du baume au cœur aux joueurs avant leurs matchs. Les paroles devaient être plutôt neutres pour ne pas privilégier l’une ou l’autre des équipes sur le terrain.

Après quelques semaines de réflexion et de travail de composition, René Simard proposa une œuvre qui plu immédiatement aux représentants des associations. La chanson s’appelle « En avant » et elle ne figure pas dans la discographie officielle de l’artiste même s’il y est particulièrement attaché.

Cette chanson a donc résonné sur les stades lors de plusieurs championnats régionaux amateurs québécois à partir de 2005.

Pour encore plus d’anecdotes sur René Simard, consultez mes articles :

Menu